Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Aug

Inconvénients

Publié par Bernard Pradines  - Catégories :  #équipement, #panne, #électricité

Inconvénients

Nota : la dernière mise à jour apparaît en caractères bleus dans le texte.

Prix

J'acquiers mon Cronos fin septembre 2016 avec l'aménagement d’un nouveau cintre avec adéquation de la potence ainsi que le remplacement de la tige de la selle afin d'amortissement au tarif total de 1850 Euros. Ceci peut paraître onéreux à des petits budgets. Par ailleurs, je « rate » la réduction de 200 Euros qui n’aura cours qu’au début de l’année 2017.

Poids

Il s'agit d'un vélo relativement lourd qui n'appréciera pas la panne électrique, en particulier celle qui est  liée à une autonomie insuffisante. Celle-ci se situe dans mon expérience à 45 km sur terrain de petite montagne. Ce qui n'est déjà pas si mal mais laisse envier le jour où l'on pourra passer sa journée d'été sur son vélo à assistance électrique.

Sur le porte-vélo

Le porte-vélo que j'utilisais pour les bicyclettes non électriques me permet d'emporter mon Cronos. Toutefois, bien que le poids autorisé ne soit pas dépassé, les pneus  en sont plus larges que prévu au niveau de leur support. Je suis donc amené à fixer la roue avant par des attaches au cadre afin qu’elle reste bien dans l’axe du vélo. De plus, j’utilise davantage de sangles que d’habitude. En tout, le vélo est retenu par trois sangles supérieures au porte-vélo, deux sangles inférieures au niveau des roues et une sangle tendue entre le cadre et la roue avant afin de maintenir de l'alignement de cette roue sur l'axe du cadre.

En mars 2021, j'achète un porte-vélo Buzzrack Scorpion 2, plus adapté, permettant l'inclinaison afin d'accéder au hayon de ma 308 SW. Quelques problèmes d'adaptation au départ : montage, serrage, astuce diverses... Au bout du compte, davantage de sécurité et de facilité. 

Désagréments

Au bout de quelques dizaines de kilomètres de pratique, j’entends un bruit de craquement métallique à chaque tour de roue, que le moteur électrique soit en route ou non. Retour chez le concessionnaire, celui-ci fait rapidement le diagnostic : il s'agit de rayons détendus au nouveau de la roue arrière. Très vite réparé, donc.

Un autre ennui vient de l’interruption du moteur électrique. Celle-ci se produit lors de descentes, en particulier si des vibrations liées au terrain se font sentir. Lors de la reprise en montée ou en plat, impossible d’obtenir l’assistance du moteur sans le redémarrer au niveau du bouton de commande prévu à cet effet. 

Puis je souhaite voir si cette panne intermittente ne provient pas d’un réglage défectueux accessible au niveau du cadran de contrôle. Mal m’en a pris : le tachymètre affiche désormais des valeurs qui semblent être délivrées en miles alors que ce sont en principe des km/h qui sont inscrits. De plus, l'assistance est prolongée au-delà de 25 km/h. L'affichage est corrigé lorsque j'arrive, à l'aide de l'appui sur les trois boutons de commande, à inverser les miles et les km. Toutefois, mon Cronos ne connait toujours pas la limitation de l'assistance à 25 km/h et peut poursuivre vaillamment son aide au-delà, il est vrai sans dépasser la vitesse de 28 km/h du fait du faible développement lié au pédalier et aux pignons. Cette situation entraine une non-utilisation des deux plateaux les plus petits. En contrepartie, je ne note plus les à coups désagréables liés à l'interruption et à la reprise de l'assistance électrique à la vitesse de 25 km/h.

En juillet 2017, je prends mon Cronos dans les Pyrénées à l'épreuve d'un col. Je constate alors ses limites car l'assistance s'interrompt après une heure de montée pour réapparaître après l'arrêt. Le phénomène s'accompagne d'un grésillement et se reproduit à plusieurs occasions avant le sommet. On lira à ce sujet le commentaire de Jean-Claude Faure ci-dessous. En somme, une sécurité interrompt le moteur quand il est mis à trop rude épreuve.

En avril 2018, le moteur s'interrompt de plus en plus souvent, même en conditions normales d’utilisation. Je ramène le vélo chez le concessionnaire qui ne semble pas très étonné par cette panne. Mais il ne possède aucun logiciel pour tester la machine. Il me demande donc de le reprendre et de l'essayer à nouveau après une manipulation de détail. Toutefois, la panne persiste. Empiriquement, il est question, en mai 2018, de changer le régulateur. 

En juin 2018, après une immobilisation supérieure à un mois, le diagnostic est posé : anomalie sur la batterie. Celle-ci est remplacée gratuitement. Bon ! Pas de problème depuis cette date de ce côté-là.

Je fais changer le pneu arrière en août 2019. Il n'aura duré que...  2444 km. Je change le pneu avant pour la première fois à 6881 km pour un Hutchinson Python2. Changement arrière à 7110 km pour la deuxième fois.

Depuis le début de l'utilisation du Cronos, j'ai beau serrer l'écrou qui retient la tige de la selle, elle redescend lentement et inexorablement sous l'effet de mon poids, il est vrai de 94 kg. Je suis contraint de mettre une collier de serrage pour bloquer cette descente. Je trouve la solution à une rotation trop facile en enfonçant la pièce qui reçoit la tige de selle dans le cadre. Images ci-dessous :

Inconvénients
Inconvénients

Vers 8000 km, le garde-boue avant et le garde boue arrière ne veulent plus continuer la route avec moi. Le premier se détache de la fourche, le deuxième se casse au niveau de son attache sur la tige de selle.

Début janvier 2021, mon garde-boue avant se détache de sa fixation au risque de la chute... qui n'a pas eu lieu. Je l'attache au cadre  avec un élastique robuste.

Mi-avril 2021, j'achète une selle large du fait de ma position verticale sur le vélo. En 2021 aussi, crevaison arrière due à la transfixion d'un rayon à travers la jante du fait d'une bande de jante trop faible. Elle est remplacée.

En septembre 2021, j'amène mon Cronos chez Decathlon pour changer le pneu arrière qui n'avait pas fait long feu. Le circuit de freinage se met à fuir lors du changement des patins à l'arrière. Le vélo est envoyé dans un autre atelier. Il revient deux mois plus tard avec le garde-boue avant changé car cassé ainsi que le feu rouge arrière. La colonne de direction est desserrée ainsi que la selle et le cadran du vélo. Un feu arrière m'est donné, à brancher sur l'USB de l'ordinateur.

En juin 2022, nouvelle panne de cause inconnue. Le moteur s'interrompt jusqu'à s'arrêter. Après tâtonnements, le diagnostic est fait : il s'agit d'une interruption par le freinage qui se produit normalement si l'on actionne un frein. Sauf que ce mécanisme s'enclenche spontanément. Nouvelle immobilisation pour plus d'un mois. Le display est remis à zéro sans que le kilométrage ait été noté, environ de 8400 km.

Inconvénients
Commenter cet article
D
Bonjour,<br /> Par hasard, je découvre votre blog et disposant moi-même depuis la même période du même vélo acheté deux fois ( le premier ayant été volé chez moi moins d'un an après son achat, l'actuel est donc de Novembre 2017). C'est le vélo de mon éposue.<br /> Je suis "content" de constater EXACTEMENT les mêmes défauts (de gestion électronique?) concernant les coupures intempestives. Je vous rejoins totalement sur la cause qui me semble dûe à un mauvais contact introuvable pourtant probablement au niveau des poignées de freins, car il suffit que je les effleure en posant juste les mains dessus sans serrer, parfois pour que le moteur stoppe et seul bref un coup de frein, suivi d'un pédalage bien sûr, le "ranime". Cette "astuce" fait que je ne l'ai finalement pas abandonné car c'est un bon auxiliaire pour "faire les courses" mais à peine plus. J'ai par contre toujours trouvé excellente l'autonomie qui atteint 100kms vallonés aisément en utilisant que le niveau 1 ou 2. Ma femme assez sportive ne pèse guère plus d'une soixantaine de kilos, ceci explique peut-être cela aussi.<br /> En tout cas pas de soucis avec la batterie proprement dite<br /> Même constat aussi sur l'enfoncement régulier de la tige de selle à amortisseur incorporé (Décat') qui n'est pas une grande réussite non plus.<br /> J'ai mis à ma grande satisfaction des garde-boues Bontrager, et un porte-bagages<br /> Ne parlons pas enfin du réseau inexistant de Neomouv, en SAV, même chez ceux qui le vendent pourtant ( presque en cachette, sous le manteau chez Culture Vélo où il était absent du catalogue officiel par exemple ) et tout ceci bien avant la pandémie qui a parfois bon dos.<br /> J'ai vu avec surprise que Décathlon vend du Neomouv depuis peu, je ne suis pas sûr de ce que cela signifie. En tout cas les modèles ne semblent vraiment pas avoir évolué comme leurs concurrents. Je dispose d'un Moustache acheté d'occasion, maintenant je sais ce que vaut un vrai VAE, le Neomouv Cronos est un boulet. Dommage car sa fabrication (hors assistance et électronique, cause de tous ces maux) me parait solide et soignée après 6 ans d'usage.
Répondre
B
Merci pour votre commentaire. Constat identique d'un SAV qui laisse largement à désirer. Que penser des batteries de type "longue durée" ?
L
Bonsoir, je viens de recharger la batterie de mon chronos après cette saison hivernale et là... surprise ... l’afficheur et le moteur ne démarrent plus ????
Répondre
C
Bonjour,<br /> <br /> J'ai le même problème !<br /> <br /> Après quelques secondes, l'afficheur se met a clignoter en indiquant, 30, error ?<br /> <br /> Quelqu'un connait ?
N
Bonjour et merci pour ce témoignage. Faire durer la batterie de son vélo électrique 5 fois plus longtemps, c'est possible. utiliser son vélo chaque jour et ne le recharger qu'une ou deux fois par semaine, c'est possible également et donc, avoir plus d'autonomie, c'est possible aussi. Tout cela est actuellement en développement chez GO Wheel, une startup française qui souhaite un retour au vélo plaisir et ce, pour tous les vélos. Venez nous visiter sur notre site, https://gowheel.bike , retrouvez nous dans notre communauté sur facebook et abordons tous ensemble ces points très importants tous ensemble. :)
Répondre
J
Bonjour, vos conseils vont à l'encontre de commentaires sur les nouvelles batteries qui ne tiennent compte que de l'apport de charge qu'on leur amène à chaque charge même partielle. Ce qui voudrait dire que la durée n'est pas en rapport du "nombre" de charge. On peut trouver ce commentaire sur les fiches techniques des fabricants de batteries. JC Faure
J
Bonjour Bernard, je me permet de t'informer par rapport à ton constat de l'arrêt de l'assistance au bout "d'un certain temps" dans le cas de la montée d'un col. Cet arrêt est dû à un système de protection thermique du moteur qui coupe l'alimentation avant de "cramer" le moteur. Si ça coupe très vite ou du moins trop vite à ton gout, deux raisons : la première est que tu es un peu trop lourd ( je parle de ton poids ), la deuxième est que tu ne l'aides pas suffisamment, une troisième raison peut provenir aussi de la température ambiante. Il faut que tu saches que c'est "arrêt moteur" est une garantie pour ne pas griller le moteur. Amicalement. JC
Répondre
B
Bonsoir, plusieurs causes possibles dont une interruption liée au système de freinage qui coupe intempestivement le moteur. Si ceci se fait exagérément, cela pourrait expliquer votre problème. Ce fut mon deuxième gros problème après un défaut sur la batterie.
D
Bonjour, <br /> si j'accepte les causes d'arrêt évoquées ci-dessus comme possibles, je serai curieux de connaitre votre avis, lorsque ce phénomène se produit sur trois mêmes vélos Cronos Neomouv, dont le mien, lorsqu'on pédale (vraiment!) sur du plat et même, surtout après une descente longue ou courte, et que l'assistance ne redémarre pas du tout lorsqu'on recommence reste à pédaler en dessous de la vitesse max bien sûr, et qu'on va jusqu'à l'arrêt si on se contente de faire tourner les pédales. Aucune relance.<br /> Pas question ici de surchauffe n'est-ce pas? <br /> Moi je pense que ce vélo souffre d'une assistance, très mal gérée et mal conçue.<br /> J'ajoute que mon poids est de soixante-cinq kilos pour 1,72m ce qui me parait raisonnable , et que je monte encore assez facilement les grands cols des Alpes sans VAE sur un Specialized Roubaix
P
Merci pour cet éclairage intéressant.

À propos

VTT à assistance électrique